Translate

jeudi 10 novembre 2016

10 conseils pour protéger votre dos et celui de votre cheval

Retrouvez le regard aiguisé de la dessinatrice Fanny Ruelle sur son blog
http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/search/label/Dessins%20de%20presse



























Chirurgien orthopédiste, spécialiste du traitement des sportifs, le docteur Pierre Sagnet était l'invité de Monchevalmedit, hier sur Radiocapferret. L'occasion de lui demander ses conseils pratiques pour ne plus jamais en avoir plein le dos. Un cavalier souple et bien dans sa colonne vertébrale qui accompagne son mouvement sans le gêner, c'est tellement mieux pour un cheval qu'un sac de patates raide et contracté!  


  1. Utiliser un montoir pour vous mettre en selle, cela économise votre dos et celui du cheval.
  2. Pour descendre, évitez de sauter, glissez doucement le long de la selle.
  3. Au pas, laissez-vous "bercer " par le mouvement du cheval tout en vous grandissant. Contractez vos abdominaux en rentrant le ventre, votre dos se redresse aussitôt. 
  4. Privilégiez le trot enlevé et le galop en suspension. Le trot et le galop assis devraient être réservées aux cavaliers expérimentés. Les séances de "tape-cul" sont mauvaises pour le dos du cavalier et du cheval. En suspension, ce sont vos chevilles, vos cuisses, vos abdominaux qui travaillent. 
  5. Pour curer le pied de votre cheval, pliez les genoux et gardez le bas du dos bien droit (verrouillage lombaire). Si besoin, pour vous mettre en position ou pour vous relever, prenez appui d'une main sur un genou.
  6. Pour prendre des granulés au fond d'un bac, vous pouvez vous pencher, en appui sur une jambe légèrement fléchie en étendant l'autre jambe vers l'arrière afin de la garder en permanence dans le prolongement de la colonne vertébrale.
  7. Pour soulever une charge du sol (seau d'eau, selle...), gardez le bas du dos droit, pliez les genoux et, pour vous redresser, poussez d'une main sur un genou. Si la charge est très lourde, bloquez votre respiration afin de conserver, le temps de l'effort de soulèvement, un "ballon gonflé" devant la colonne vertébrale. Entre les vertèbres, les disques jouent le rôle d'amortisseurs. Situé entre la dernière lombaire et le sacrum, le dernier disque supporte le maximum de charges. Lorsque vous soulevez un poids de 10 kilos, bras tendus et dos plié, ce disque subit une contrainte de 700 kilos! Or, la zone de rupture pour un disque sain et jeune est de 8OO kilos. 
  8. Utilisez ces conseils dans la vie de tous les jours afin de protéger votre dos.La position assise (à table, devant son ordinateur ou en voiture) doit être active: redressez-vous, ne vous avachissez pas sur votre siège.
  9. Pensez à vous grandir le plus souvent possible, cela permet de tenir votre dos par contraction des abdominaux et des muscles postérieurs (dorso-lombaires).
  10. Montez à cheval régulièrement. Nombreux sont les cavaliers qui commencent à souffrir du dos quand ils arrêtent. Ils perdent alors leur musculature. 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire