Translate

mardi 24 janvier 2017

Andy Booth, le chuchoteur, invité de Monchevalmedit

Stormy, la zorse est devenue une star
Quelle chance!
A peine rentrés d'Australie, Andy et Catherine Booth seront les invités de Monchevalmedit n°15 sur Radio Cap Ferret, demain mercredi de 17 à 18 h sur 97.9 ou en direct via Internet. Installés chez Olivier Robert près de Bordeaux, en attendant de trouver leur propre domaine, Andy et Catherine Booth nous parleront de leur implantation dans le sud ouest, des formations qu'ils animent et du DVD qui raconte l'histoire de Stormy, la zorse, le "cheval" de sa vie, son maître, son mentor.
Toujours sur ses gardes, elle est capable de décrocher des coups de pied fulgurants

Croisement d'un zèbre et d'un quarter horse, Stormy (l'orageuse) a été confiée à Andy par son propriétaire qui ne pouvait plus l'approcher. C'était vraiment une bête sauvage et Andy a du remettre en cause ses  principes pour réussir à gagner sa confiance. Storm lui a enseigné la patience. Elle lui a fait comprendre qu'il fallait traiter les chevaux comme les zèbres, en leur parlant poliment et en n'oubliant jamais leur côté sauvage. "On a trop tendance à penser que les chevaux sont nés avec l'équitation intégrée" confie Andy Booth dans le chapitre consacré à Stormy dans "Ce que les chevaux ont à nous dire".


Ancienne cavalière de sauts d'obstacles,  Catherine Booth fait le lien entre sa formation d'historienne, son expérience d'institutrice et de directrice d'école, sa passion pour l'éthologie. Pédagogue, elle utilise l'éthologie dans l'approche de l'humain. En observant le comportement animal, l'humain travaille sur lui-même. "Lorsqu'on travaille un cheval au sol, il faut être efficace, gérer ses émotions, remplir l'espace, avoir confiance en soi..."
Catherine Booth, pédagogue passionnée
Belin vient de sortit une nouvelle édition enrichie de "Andy, le parcours d'un chuchoteur"
De sa ferme australienne aux salons des quatre coins du monde
Lien pour aller sur le site d'Andy Booth

samedi 21 janvier 2017

Des nouvelles de Claire Veillères

Un pur moment de plaisir
Ce livre est un bijou. Couverture adorable, rabats classe, papier de qualité, facilité de lecture... tout a été pensé pour faire de "Une poule rousse et autres nouvelles" de Claire Veillères un bel objet, un cadeau raffiné.

Sur les cinq nouvelles, deux sont consacrées aux chevaux. Claire Veillères y dépeint des moments d'ivresse à cheval. "La jument lui répondait par un saut fulgurant, un immense éclat de rire chevalin. C'était à elle, mais aussi à lui que Joubert rendait la bride. La jument complice l'en remerciait d'une série d'entrechats périlleux..."
Elle s'interroge sur le sens de l'équitation. "Ce n'était plus son cheval mais un être surprenant et mystérieux, libre aussi, d'une façon inattendue. Il ne s'agissait pas d'une liberté matérielle mais d'une liberté intérieure, d'une autonomie et d'une singularité absolues. Antoine sentait l'animal habité d'une vie qu'il ne comprenait pas mais qu'il réduisait à la sienne par un tour de passe-passe dont il avait parfois un peu honte"...

Une écriture fluide, élégante et sensuelle qui m'a envoûtée.

Cavalière, Claire Veillères a obtenu le prix Prométhée en 2010 pour un premier recueil de nouvelles, le prix Pégase en 2012 pour "La Capture", elle est l'auteur d'un livre consacré à "Jean-Louis Sauvat l'artiste cavalier". Elle était l'invitée de Monchevalmedit sur Radio Cap Ferret consacré aux derniers chevaux sauvages du Bassin d'Arcachon.

Saluons au passage la petite maison des éditions du Contrefort qui prend, enfin, le pari de publier des nouvelles.  Oui, des nouvelles! De vraies histoires mais courtes et dont chaque mot est choisi avec le plus grand soin. A se demander pourquoi les français boudent ce genre adoré des anglo-saxons ou des japonais et dont pourtant ils ont de magnifiques représentants (Colette, Maupassant...)

vendredi 20 janvier 2017

La préparation mentale des cavaliers sur Radio Cap Ferret

Camille Barrroso, la "petite fée des cavaliers" 

Super émission sur Radio Cap Ferret, mercred Monchevalmedit accueillait Camille Barroso qui a monté une société de services aux cavaliers (SHAPS) et Patrick Dinclaux, préparateur mental. Tous deux se sont étonnés du peu de cas que les cavaliers font d'eux même. "C'est le seul sport où l'on ne se prépare pas physiquement"  dit Camille. Pas d'échauffement, pas d'étirements, peu d'hygiène de vie. Et pourtant, l'équitation est bien un sport! Par respect pour le cheval, on devrait tous surveiller notre poids, assouplir nos articulations, muscler nos abdominaux, travailler notre souffle...

De son côté, Patrick Dinclaux s'étonne que le mental soit souvent négligé alors que son impact sur les performances du cheval est primordial. "Quelle que soit la technique, la clé d'entrée c'est la connaissance de soi, de notre fonctionnement naturel et authentique.  Pour communiquer avec son cheval, le cavalier doit être en osmose avec lui même. Quand il est en phase avec lui -même, il peut se libérer, prendre plaisir et devenir performant". Patrick Dinclaux a également montré l'importance de travailler ses points forts (plutôt que de s'obnubiler sur ses points faibles). Bref, à  chacun de trouver sa force et d'exprimer ses qualités naturelles.
Patrick Dinclaux accompagne les sportifs pour plus de sérénité
Pour aider les sportifs, Patrick Dinclaux analyse leur motricité avec les outils d'Action Type (la typologie par l'action). En fonction des gestes, des attitudes, des postures, il évalue les qualités naturelles sur lesquelles s'appuyer.  Bref, il fait du... Socrate! En prônant "Connais-toi toi même", les anciens avaient déjà tout dit!


mardi 17 janvier 2017

Préparation mentale : Patrick Dinclaux, invité de Monchevalmedit

Un beau plateau mercredi 18 janvier à 17 heures sur Radio Cap Ferret  97.9 ou via Internet. Avec Tonton H et Bruno Juge, le réalisateur, nous recevrons :


- Patrick Dinclaux, coach de sportifs. Il accompagne les compétiteurs et les aide à libérer leur potentiel. Ses conseils peuvent nous servir même si l'on ne fait pas de concours. On a tous besoin de développer nos talents!  Sa méthode (Action Type) s'appuie sur nos points forts et se base sur l'étude de nos gestes, façon dont on marche, on regarde...
Patrick Dinclaux à gauche prépare des cavaliers amateurs pour le Jumping de Bordeaux


- Camille Barroso, la fée des écuries. Comptabilité, site Internet, démarches administratives... Ancienne monitrice, Camille a monté SHAPS, une société qui s'occupe de tout pour que les cavaliers puissent se consacrer à leurs chevaux.
lien vers SHAPS
Camille Barroso, indispensable touche-à-tout des écuries

- Des infos avec notamment une étude qui montre comment les chevaux sont capables de demander de l'aide aux humains pour résoudre un problème.
Les chevaux savent se faire comprendre


- En lecture, "Milady" de Paul Morand. Ecrit en 1935, adapté au cinéma par François Leterrier avec Jacques Dufilho, chef d'oeuvre d'un cavalier membre de l'académie française qui monta à cheval jusqu'à l'âge de quatre vingt ans.
Milady, l'un des plus beaux textes de la littérature équestre


vendredi 13 janvier 2017

Acheter un livre équestre ancien : les 10 conseils de Philippe Deblaise

C'est merveilleux un livre ancien.
 L'odeur, la consistance du papier, sa reliure, les traces laissées par ses différents propriétaires, et puis les mots, les images...  nous emmènent  en voyage. Et ce voyage, on peut le faire à n'importe quel moment, sans sortir de chez soi. Il suffit d'en ouvrir un pour se plonger dans l'histoire, s'immerger dans le monde du cheval et s'émerveiller en constatant que nos interrogations étaient aussi celles des hommes de toute l'Europe du  16ème siècle à nos jours.
Philippe Deblaise en pleine discussion avec Serge Wasersztrum, libraire de "La 25ème ligne" 
Libraire d'ancien spécialisé sur le cheval et l'équitation, Philippe Deblaise a participé à la création et à l'enrichissement de bibliothèques prestigieuses comme celle de Johan Dejager qui est désormais devenue la référence dans le domaine. Sans cesse, il traque le livre rare, l'objet culte qui viendra compléter une collection. Il cherche aussi des livres oubliés, des thèmes, des objets, des livres à contenu plus pratique ... Voici ses conseils pour démarrer votre bibliothèque :
L'heure de la négociation
  1. N'achetez que ce que vous aimez. Informez vous sur le sujet au point d'en devenir un spécialiste.
  2.  Pour démarrer, choisissez une thématique comme l'attelage, l'élevage, le dressage, les races, les soins... 
    Les oeuvres de Crafty, fin XIX 
  3. Commencez par une époque, la plus accessible étant celle qui va du 19ème siècle à nos jours.
  4. Assurez vous que le livre est complet. Il suffit qu'une page manque et il perd toute valeur marchande. 
  5. Comptez bien le nombre de gravures qui parfois ont été enlevées du livre pour être vendues séparément. 
  6. Le papier doit être en bon état de conservation. Traquez les rousseurs (papier piqué), les traces de moisi, de mouillure.
  7. Fuyez les bonnes affaires sur Internet pour ne pas vous retrouver receleur.  Renseignez-vous sur la provenance du livre. S'il provient d'une bibliothèque d'état, demandez la preuve qu'il a bien été vendu. Au moment de la chute du mur de Berlin, de nombreux livres ont été volés et ils sont pistés. N'achetez qu'à des libraires patentés, reconnus et, si possible, adhérents au Syndicat de la librairie ancienne. 
  8. Quand le livre a appartenu à quelqu'un de connu ou à une bibliothèque illustre, il prend de la valeur.  L'ex libris d'un écuyer ou d'une célébrité augmente la valeur de l'ouvrage.
  9.  Cherchez plutôt une reliure d'époque même si son état est moyen plutôt qu'un livre à la reliure refaite. Vous pourrez toujours la faire restaurer par un professionnel expérimenté (il en existe moins d'une dizaine en France). 
  10. Ce qui est rare est cher, mais vous pouvez vous faire plaisir sans chercher la rareté. De quelques euros à plusieurs dizaines de milliers d'euros, le choix est large.  
  11. 1596 : le premier livre d'équitation écrit par un français Salomon de la Broue

lundi 9 janvier 2017

Olivier Lefèvre, maréchal ferrant, invité de monchevalmedit 13

Monchevalmedit N°13, mercredi à 17 heures sur Radio Cap Ferret, 97.9 ou par Internet en direct, sera consacré au pied du cheval.
Maréchal ferrant, un métier qui a de belles perspectives pour les passionnés 


  • Invité : Olivier Lefèvre, maréchal ferrant qui nous parlera de l'histoire du fer, du fer porte bonheur, du lien entre le maréchal et le cheval, de l'évolution du métier, de la nécessité (ou non) de ferrer un cheval...



  • Des Infos avec, notamment, la restauration du squelette de Marengo, le cheval de Napoléon. Les chiffres de la filière équine en 2016.  Lien pour voir ces chiffres. Vous pouvez vous procurer les données de l'ECUS (annuaire du cheval regroupant par thème, tous les chiffres concernant la filière). Il peut être obtenu au mail suivant : librairie@ifce.fr, au tel : 0233121227 et sur le site web : www.ifce.fr. Prix 10 euros.
Des chiffres mi figue-mi raisin



  • Enfin, je vous raconterai l’histoire du cheval secret du président François Mitterand. Il s’appelait Gend Jim et j’ai eu la chance de le rencontrer à de multiples reprises.
    Gend Jim monté par Alexandre Gros

jeudi 5 janvier 2017

La disparition des poneys des pins du Bassin d'Arcachon

Poneys landais dessinés par Hyppolite Lalaisse provenant de l'Atlas d'Eugène Gayot (1850)
 Monchevalmedit n°12 sur Radio Cap Ferret 97.9 était consacrée aux derniers chevaux sauvages du Bassin d'Arcachon avec Claire Veillères. Dans son livre "La capture" (éditions le Rocher), Claire Veillères part d'une histoire vraie. En 1841, il existait encore des chevaux sauvages sur la presqu'île. L'un d'eux défraya la chronique. Il s'appelait Napoléon et pendant quatre ans, il défia les hommes qui essayèrent de le capturer. Un véritable stratège capable d'anticiper les plans de chasse des hommes, lancer ses juments au galop sur leur points faibles,  les épuiser  dans les dunes...  Nul ne sait ce qu'il est devenu. La romancière a donc eu le terrain libre pour nous raconter ses aventures et chercher à savoir d'où lui venait cette intelligence supérieure.
Dans son roman, Claire Vellières souligne l'intelligence d'un cheval

 Début 19ème siècle, des chevaux et de taureaux vivaient en toute liberté dans les Landes et sur le Bassin d'Arcachon. Petits et rustiques, les chevaux descendaient selon toute vraisemblance des tarpans des steppes et s'étaient enrichis de sang arabe, espagnol et anglais au gré des invasions successives. Deux populations cohabitaient : le poney des pins ou lédon sur la côte ; le poney barthais dans les prairies bordant le fleuve Adour. Les premiers ont complètement disparu dans les années 1950. Les seconds ont donné la souche de poneys landais actuels.
Un vaste plan d'assèchement et le développement de la sylviculture obligea ces petits chevaux à se regrouper près des étangs et des marais du littoral. Mais là encore, ils furent chassés par les entreprises de fixation des dunes et les plantations.
Jusqu'à la seconde guerre mondiale, vivaient encore quelques troupeaux sauvages et semi sauvages entre les dunes de Lacanau au Porge, rapporte Xavier Hessel dans son article sur les Lédons.  On les appelait lédons car ils vivaient dans les "lettes" ou "lèdes", creux entre les dunes où ils trouvaient de l'herbe. Faciles à apprivoiser (si l'on excepte Napoléon), certains étaient attelés pour aller à la plage par exemple ou pour porter des marchandises. Les élégantes d'Arcachon se faisaient ainsi emmener au bord de l'eau en voiture à sable.
Beaucoup d'entre eux ont été décimés par les mines allemandes pendant la guerre; Dans les années 50, il ne subsistait plus qu'un troupeau. A la suite d'un accident de voiture, il a été capturé. La race de petits chevaux rustiques et endurants a aujourd'hui disparu.

Lien pour lire l'article de Xavier Hessel
Lien vers le site du poney landais

mardi 3 janvier 2017

Claire Veillères et les derniers chevaux sauvages du Cap Ferret dans Monchevalmedit n°12

Monchevalmedit n°12 sera consacré aux derniers chevaux sauvages de la presqu'île du Cap Ferret. Rendez-vous demain mercredi à 17 h sur Radio Cap Ferret 97.9 ou sur Internet.

Claire Veillères, cavalière et écrivaine inspirée
Au programme 

Une invitée passionnante : Claire Veillères. Auteur de "La Capture" (éditions du Rocher), Claire s'est inspirée de l'histoire vraie de Napoléon. Au milieu du XIX siècle, cet étalon sauvage et très intelligent réussit pendant quatre ans à échapper aux hommes qui voulaient le soumettre. Un véritable stratège qui vivait avec ses juments au alentours du village de Lège!
Domestiqués, les chevaux du Bassin étaient attelés à des "voitures à sable"

 Ces chevaux du Bassin que l'on appelait les lédons ou poneys des pins vivaient dans des dunes séparées par des vallées, appelées Lèdes ou lêtes, couvertes d'une herbe fine qui leur permettait de se nourrir. Autrefois, de nombreux chevaux y subsistaient à l'état sauvage.  D'autres vivaient en semi-liberté. Ils étaient attelés pour des balades sur la plage ou pour transporter des marchandises. En 1930, le troupeau du Porge est capturé. En 1951, suite à un accident de voiture, les derniers survivants sont purement et simplement éliminés. Ils ont aujourd'hui disparu. Leurs cousins, les poneys landais continuent à être élevés. 

Claire Veillères nous parlera également de son dernier livre, un délicieux recueil de nouvelles "Une poule rousse et autres nouvelles" (éditions du Contrefort) et particulièrement de "Braise Ardente", une histoire d'amour fou entre un capitaine et sa jument.

 Violoniste, elle nous confiera les effets de la musique sur les chevaux, évoquera le grand artiste Jean-Louis Sauvat auquel elle a consacré un livre et présentera les questions équestres européennes dont elle a la charge à L'Institut Français du Cheval et de l'Equitation.
  • Le conseil : parlez doucement à l'oreille des chevaux
  • En infos : les voeux de ma jument Mistria
  • L'histoire : un extrait de "La Capture" qui souligne l'intelligence des chevaux. 

dimanche 1 janvier 2017

Bonne année 2017 avec des chevaux heureux

Mistriamedit, vive le pré!

Mistria et Papete se joignent à moi pour vous souhaiter:

une bonne année

Les voilà surprises en pleine action pas le photographe Thierry Ségard. Petit regard  de coin de Mistria qui en dit long sur ses intentions. Elles sont très claires : manger de l'herbe. Quant à Papete, après une bonne séance de sport, elle se roule avec délectation, comme un... vrai cheval !
En 2017, passez du bon temps avec vos chevaux, faites-vous plaisir et laissez les vivre!

Papetemedit: trop bon de se rouler!
Merci d'être de plus en plus nombreux à lire mon blog. Surtout continuez, faites le connaitre et inscrivez-vous pour le recevoir dans votre boîte aux lettres;

samedi 24 décembre 2016

Peau d'âne au musée du cheval de Chantilly : magique!

Peau d'âne en robe couleur de lune
Comme chaque année, expédition familiale au musée du cheval de Chantilly pour assister à "Peau d'âne", le spectacle de Noël.  Immense gratitude de se retrouver sous le dôme des Grandes écuries, endroit majestueux, chargé d'histoire tout en étant chaleureux avec sa piste circulaire de 18 mètres.  Co-écrit et interprété par Sophie Bienaimé, mise en scène au millimètre par sa soeur Virginie, le spectacle est emmené au galop par une quinzaine de chevaux, des poneys, un âne et de drôles d'oiseaux.

En coulisse avec Sophie bienaimé, directrice artistique du musée du cheval
De quatre à dix sept ans, ma petite troupe est fascinée. Heaven, quatre ans, qui a regardé le spectacle au bord de son fauteuil pour ne pas en perdre une miette commente à chaud: "J'ai tout aimé, les costumes, les "cheval" (non! les chevaux), le roi et la reine, les robes de Peau d'âne". Gwen est subjuguée par l'interprétation. "On sent que les artistes veulent nous faire partager leurs émotions. Et ils chantent! J'ai adoré!" A quinze ans, Jade souligne la beauté des chevaux et la facétie des fallabellas (chevaux miniature). Marie, seize ans, a adoré les chants, les costumes, les voix  et... la présence des dindons!  La robe soleil de Peau d'âne et le talent de Mathilde Pouteau qui l'incarne fait l'unanimité. La trapéziste Laure Sinic met en lumière la beauté du dôme. Interprété par Jacques Poix-Terrier, ex pensionnaire de la comédie française, le roi cavalier est plus vrai que nature!
Vite! Peau d'âne se donne jusqu'au 2 janvier

Pierre,  père puis grand-père vient presque chaque année voir le spectacle de Noël. Il résume l'émerveillement général. "Je suis fan des spectacles de Noël du musée du cheval. Toujours poétiques, ils nous emmènent dans des univers merveilleux et nous font retrouver le goût de l'enfance. Peau d'Ane est particulièrement abouti avec du rythme, de la comédie, du chant. Une vraie comédie musicale à l'américaine avec une signature bien française!" 
Sophie Bienaimé fière de ses écuyères et de ses chevaux

mercredi 21 décembre 2016

Le shopping de Noël de Monchevalmedit n°11

Vite! Il est encore temps de trouver le cadeau sympa pour un ou une cavalière. Cliquez sur les titres pour aller ver les sites concernés.
So sexy


L’éleveur de chevaux vaut le détour, les filles. Cheveux longs, barbe naissante, plaques de chocolat, tatouage sur le biceps et bottes de caoutchouc, il est plutôt, disons, pas mal !


-    






-       Drôle, la BD Lilou et Filou de Fanny Ruelle (environ 10 euros). Glénat. Saisit les situations quotidiennes des cavalières avec humour et justesse.  On peut aussi offrir un dessin, un mug illustré (12 euros), une carte rigolote (2 euros). 
Poilant!

-        Classe, les bijoux Charlie D.  Bague et boucles d’oreille jumping représentant des barres d’obstacles (40 euros la bague)
Trop chou, le bijou
Ethique, le side pull en cuir qui permet de monter son cheval sans lui mettre de mors. 49,90 euros. 
Une expérience à tenter
  Respectueux,un mors en mousse pour préserver la bouche du cheval : 59 euros
Confortable
Pratique, le travel bag ressemble à une grande valise mais spécialement conçue pour ranger toutes nos affaires d’équitation. De la selle bien immobilisée  au casque,  chaque objet est à sa place. On peut la faire rouler ou la porter en sac à dos. Existe en 7 couleurs (276 euros). 
Les affaires sont dans le sac





 Rare, un livre ou un objet ancien sur le cheval déniché dans le catalogue de la librairie Philippica
         Ex : un mors arabe modèle réglementaire de l’armée française de 1922 (200 euros)
         Ex : un livre de Federico Grisone 1552 avec parchemin de l’époque (1 400 euros)

Collector
Pour les chevaux : des pommes, des carottes, des sorties et beaucoup d’attention !


Oups, sans oublier mes livres à commander chez votre libraire ou par Internet : 

Pour un jeune cavalier : la série "Mon cheval et moi" (Belin) avec par exemple "Je joue avec mon cheval", "Je comprends mon cheval", "Je saute avec mon cheval"... (environ 15 €)
Des exercices, des astuces, de l'éthologie

Pour tous ceux qui ont envie de pratiquer une équitation sportive mais complice: "En intelligence avec mon cheval" (Vigot) (20 € environ)
Avec des interviews de grands cavaliers

Pour les petits ou les grands curieux, cavaliers ou non : "Tout sur mon cheval" avec des dessins de Grégoire Mabire (éditions Le Pommier) (18 €)
Drôle et bien informé

mardi 20 décembre 2016

Stéphane Basso invité de Monchevalmedit sur Radio Cap Ferret

Galopades et ruades dans le monde des courses au sommaire de Monchevalmedit n°11 à écouter mercredi à 17h sur Radio Cap Ferret 97.9 ou via Internet

-       Mes invités :

Stéphane Basso, passionné des courses et du Trot en particulier. Il a fondé Trotmaster, une société qui vend ses pronostics aux parieurs.
Stéphane Basso fait de savants calculs et observe les chevaux à l''entrainement.

"Mon père faisait le Paris Turf.  Très matheux, j’additionnais des chiffres. Je regardais l’arrivée du tiercé de mon divan jusqu’au jour où j’ai réalisé que derrière, il y avait des chevaux".

Véritable mémoire des courses, il est capable de donner les meilleurs vainqueurs et les gains par année. Sa "bible", c'est Paris Turf! Développeur informatique, il côte les performances, anticipe les baisses de forme, l'évolution des chevaux, le sol des hippodromes, les jockeys, l'entraîneur, les conditions météo... pour établir ses pronostics. Il est aussi éleveur et a trois chevaux à l'entraînement en Normandie.


Pour les chevaux, des carottes, des balades et de l'attention

Patrice Julien, plus connu sous le nom de Pat Julien, ancien jockey d’obstacles, il a remporté de nombreuses victoires dont le prestigieux Prix du président de la République. Une mauvaise chute à Auteuil a mis fin à sa carrière. Véritable homme de cheval, il sait aussi dresser les chevaux de façon classique.

En infos, des idées de cadeau pour votre famille et vos amis cavaliers.

L’histoire : une lecture de « L’Etalon noir », le livre culte de Walter Farley. C'est lui qui a mis le pied à l'étrier de mon invité Stéphane à l'âge de douze ans.