Translate

vendredi 10 juillet 2015

Iseulys Desle: Travail en liberté avec ses poulains

Des chevaux et un poney à l'écoute
Ils n'ont que deux ans mais déjà ils sont 100% connectés avec Iseulys Desle. Ils se couchent, valsent, saluent... avec une volonté de bien faire jubilatoire. Artiste voltigeuse, Iseulys Desle a participé au spectacle Cavalia pendant deux ans, du Mexique au Canada en passant par les États-Unis. Puis, elle a complété sa formation chez Luis Valenciana au Portugal. "Mes parents m'ont offert une semaine de stage pour mon anniversaire. J'y suis restée dix mois". Elle est maintenant installée en Belgique où elle donne des cours et propose des spectacles. "J'ai acheté mes quatre poulains cremollos sous la mère, raconte-t-elle. J'ai commencé à les éduquer à l'âge de six mois. J'ai fait des kilomètres de marche avec eux toujours dans le même ordre. Je les travaille également un par un. Enfin, ce n'est pas un travail pour eux mais un jeu. Ils adorent!"
A deux ans, ils connaissent déjà quelques tours

La jeune femme n'utilise pas la sacro sainte carotte. "Je les récompense à la voix et à la caresse. Cela marche beaucoup mieux! Ils travaillent par envie pas pour une friandise". 

Chaque cheval a son caractère, ses jours, ses idées. "Dasman est toujours à sa place, tranquille. C'est l'élève modèle qui me sert de repère. Dandy cherche toujours à faire des bêtise. Il n'en loupe pas une! Doreo est très joueur. C'est un filou qui fait tout en douce! Quant à Dimencelo, je l'appelle le vieux jeune homme car il déteste changer ses habitudes".

Iseulys monte un cinquième cremollo, Legendario, sept ans et prépare également son shetland Frimeur. A vingt et un ans, la jeune femme s'inspire du travail de Lorenzo qu'elle admire plus que tout mais qu'elle ne veut surtout pas imiter. Pourtant, comme Lorenzo, elle est très calme, patiente et elle prend le temps. Une artiste à suivre.
Une équipe très décontractée


Elle fait aussi du dressage, de la haute école avec son entier espagnol

De vrais chevaux "de la balle"

La jeune troupe vous salue bien..




Aucun commentaire :

Publier un commentaire