Translate

jeudi 31 juillet 2014

Le théâtre du Cheval Bavard présente sa dernière création: "Utopia"

Le Théâtre du Cheval Bavard invente et créé son monde magique
Gallienne Tonka  donne la parole aux chevaux. Elle a même créé le théâtre du cheval bavard. Une idée en accord avec mon dernier livre, "Ce que les chevaux ont à nous dire"

Ala ferme du Mas à Bioussac, pas très loin d'Angoulême, les chevaux s'expriment, ils vont au pré tous les jours (de préférence la nuit en été), ne sont pas castrés et travaillent à leur rythme. Ils ont même le droit de faire des propositions et d'improviser en spectacle.
Galienne Tonka veut faire entendre la voix du cheval
"J'essaie de libérer leurs envies et de décoder leurs messages", explique Gallienne Tonka. L'écuyère ne cherche pas à contraindre les mouvements du cheval. Elle préfère les suivre et se laisser emporter par leur fougue.

Les chevaux lui parlent parce qu'elle les écoutent et prend son temps. "Certains chevaux sont résignés au silence. Ils ont été incompris dans le passé et il faut du temps pour qu'ils reprennent confiance. Quand on est délicat avec eux, les chevaux se montrent d'une délicatesse extrême. Je peux travailler pieds nus à leurs côtés, jamais ils ne m'écraseront un orteil!" Pas question d'exhiber des prouesses techniques. "Mes chevaux de spectacle ont l'âge de la retraite et les jeunes ne sont pas encore prêts. Je cherche à montrer toute leur beauté dans une expression libre".
Étonnante chef de troupe qui a choisi de s'installer avec poules, chiens et chevaux dans cette région verdoyante après avoir sillonné la France en roulotte pour trouver l'endroit canalisant les bonnes énergies et propice aux cultures maraichères bio. D'une folle utopie, elle a fait son univers. Pas étonnant que "Utopia" soit le titre de son nouveau spectacle.

Olivier Schneider signe la mise en scène du spectacle
Les grattouilles de Sandra Grégoire sont  indispensables à la créativité de cet acteur cheval! 

Cet étalon aime s'amuser avec son "doudou"


Le jeu fait partie du spectacle
La compagnie propose des dîners (bio) avec spectacle dans une magnifique grange aménagée: de 25 à 35 euros. Une dizaine de dates comprises entre le 1er et le 23 août. Réservations: 06 24 74 52 13 ou 05 45 85 72 86. Lien pour en savoir plus.
Mi comtois, mi breton, Oural pèse 850 kilos de légèreté!

Aucun commentaire :

Publier un commentaire