Translate

dimanche 6 juillet 2014

Jean-François Pignon traverse Paris avec ses chevaux en liberté pour le Paris Eiffel Jumping

Il suffit de suivre les flèches!
Des chevaux en liberté dans les rues de Paris! Un étalon, deux poulains âgés de deux mois et demi, trois jeunes de dix huit mois, une mini ponette et six juments ont ainsi relié la caserne de l'école militaire au Champs de Mars, le plus naturellement du monde.

Le petit troupeau s'est bien arrêté au feu et a attendu le signal pour traverser dans les clous sous l'oeil médusé des touristes et des parisiens. Pas de quoi inquiéter Jean-François Pignon qui connaît ses chevaux par coeur et les conduit d'un simple regard et d'un geste de badine.

Pour plus de sûreté, Jean-François mène l'étalon en main. Tiego, pur race espagnol est le père de tous les poulains. Les juments et les poulains suivent. Quand une jument s'arrête pour manger une fleur, elle presse ensuite le pas pour rattraper le troupeau. "Tant que je reste calme, ils sont calmes", dit Jean-François Pignon.

A suivre: son spectacle en coulisses


Une traversée bien ordonnée!
Vite, il faut rattraper le retard sans se faire repérer...

Découverte de Paris


Au signal, on y va

Le troupeau suit facilement cet homme serein et sûr de lui

On circule bien dans Paris!


Tout comme maman!

Et même devant maman!

6 commentaires :

  1. Amazing! Thank you for sharing these wonderful photos!

    RépondreSupprimer
  2. Was hat Unterwerfung mit Freiheit zu tun?? Nix!
    Was ist von absoluten Gehorsam zu halten?? Nix!
    Was haben Pferde in der Stadt zu suchen?? Nix!
    Nix! Nix! Nix!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. What do you know about Pignon and his horses, people always have something to complain about. Submission is freedom, obedience gives them freedom. Don't you realize that these horses are free of choice to obey or submit? If they don't want to, they won't. They have a choice you know, even though you might not realize it.

      Supprimer
  3. Comme j'aimerais qu'il soit Québécois ou moi Française pour pouvoir le côtoyer à tous les jours, être son amie en fin de compte

    RépondreSupprimer
  4. Rien de surprenant avec JF Pignon. Sa relation avec les chevaux est telle, qu'il peut les mener en liberté, partout et n'importe où. Cette relation basée sur la confiance, en fait de lui "le chef de troupeau directif et rassurant" NR

    RépondreSupprimer