Translate

mardi 5 novembre 2013

Jean-Louis Gouraud, lauréat du prix Renaudot du livre de poche pour "Le Pérégrin émerveillé"


  Jean-Louis Gouraud est un merveilleux baroudeur! Un galopeur qui pérégrine à bride abattue aux quatre coins du monde à cheval ou à la rencontre des chevaux.

Le 1er mai 1990, il est parti à "la découverte des replis de l'âme russe" avec ses deux chevaux Robin et Prince de la Meuse. Il est arrivé à Moscou 75 jours plus tard en ayant parcouru 3333 kilomètres dans l' empire soviétique. De cette aventure incroyable, il a tiré un récit épique "Le pérégrin émerveillé" aux éditions Babel-Actes Sud, qui vient de recevoir le prix Renaudot pour livres de poche.
Dès les premières pages, le charme opère et l'on se retrouve transporté dans un pays où derrière chaque fonctionnaire sommeille... un cosaque!

Le baroudeur se retrouve à Moscou et doit tenir sa promesse : donner ses deux compagnons à Gorbatchev. Il repart le coeur serré et reviendra de façon rocambolesque" rapatrier" les deux trotteurs plus ou moins à l'abandon sous Eltsine. Vingt ans plus tard, il refait le même voyage, en voiture cette fois. Tout a changé. L'Allemagne est réunifiée, l'URSS remplacée par des républiques qui ne croient plus au communisme...

   Cliquez pour voir l'article et quelques extraits sur mon blog.
A lire et à offrir à tous les curieux, passionnés par les chevaux ou non.

Ceux qui ne connaissent rien à ce noble animal seront emballés. Le baroudeur est aussi l'avocat des chevaux. Il se décrit lui-même comme "le représentant des quadrupèdes dans le monde des bipèdes, un ami des cavales, un hippomane, un hippanthrope, un hypomaniaque...".

Jean-Louis Gouraud aime les chevaux, tous les chevaux.
Il aime les chevaux qui évoquent la femme et qu'il décrit dans "Le cheval est une femme comme les autres" (éditions Pauvert).
Il aime les chevaux dont les femmes sont amoureuses (Femmes de cheval, dix mille ans de relations amoureuses" (éditions Favre).
Il aime les chevaux de Russie, d'Afrique ou d'Asie centrale dont il raconte l'histoire et les histoires dans une collection chez Belin.

Jean-Louis Gouraud dans l'une de ses pérégrinations à: à la découverte des chevaux fantômes d'Ostoffen


 Il aime les chevaux des grands artistes comme Picasso, Stubbs, ou Svertchkov qu'il célèbre dans une collection de livres d'art : "Grandes écuries de Versailles".

Il aime les chevaux de Bartabas. Il aime les chevaux des auteurs qu'il a fait naître ou connaitre  (Message personnel : merci Jean-Louis!)

Et surtout, il aime l'odeur du crottin. Il lui a même consacré une éloge dans un livre édité sur papier pur crottin de cheval!

Il aime marcher dans les prés boueux, pérégriner, s'émerveiller... Bref, Jean-Louis Gouraud est un grand amoureux. Il aime LE cheval et sait le faire aimer. Son prix ravit tous les hyppomaniaques et autres hippantropes!

Lire le très beau portrait que lui consacre Christophe Donner

Aucun commentaire :

Publier un commentaire