Translate

mardi 26 mars 2013

Cadre Noir : des histoires d'hommes et de chevaux

Quand il parle des hommes en tenue noire, Guillaume Henry est insatiable. L'auteur du "Cadre Noir de Saumur" chez Belin aurait aimé  porter la fameuse tenue des écuyers. "J'ai passé mon instructorat à Saumur et j'adore cet endroit chargé d'histoire. Mais je n'aurai pas supporté l'autorité!"

Faute de faire des sauts d'école, Guillaume Henry recueille les témoignages des officiers et des civils de la vénérable institution. "Le Cadre Noir, c'est d'abord des histoires d'amour entre des hommes et des chevaux". 

Et de raconter le lien incroyable qui unissait le Capitaine Rémiat et Urtu. "Le capitaine lieutenant Rémiat avait dressé Urtu qui faisait de superbes cabrioles. Mais le cheval a été confié à un autre écuyer et s'est fracturé la jambe à la réception d'un saut. Il fallait l'euthanasier. Rémiat l'aimait tellement qu'il a tout fait pour le sauver. Le vétérinaire a accepté de plâtrer et de suspendre le cheval pour qu'il n'appuie pas sur sa jambe. Trois fois par jour, le capitaine allait lui rendre visite. Il le caressait, lui parlait, le réconfortait. Petit à petit, le cheval a pu poser ses pieds sur le sol. Puis, il a marché dans son box. Un pas, deux pas... Rémiat l'a emmené en convalescence au pré chez le colonel de Beauregard. Tous les matins et tous les soirs, il lui rendait visite. Urtu s'est remis. Il a même réintégré la reprise des sauteurs. Il pouvait enchaîner 60 cabrioles sur la longueur du manège. Un exploit jamais égalé à ma connaissance".
Des histoires à découvrir dans un  livre très classe, illustré par les sublimes photos d'Alain Laurioux.


Aucun commentaire :

Publier un commentaire