Translate

dimanche 17 février 2013

La VALSE sentimentale de Magali Delgado et Frédéric Pignon



Magali Delgado et Frédéric Pignon nous offrent un très joli moment. Pas de prouesse technique dans ce pas de deux mais une légèreté, une facilité et un bonheur communicatif. Les chevaux donnent l'impression de se donner librement, de s'amuser même.

Cela m'incite à me replonger dans leur livre "Au galop vers la liberté" édité par Belin.



Voilà quelques morceaux choisis:
Sur le travail en liberté
"Il est impossible d'obliger un étalon en liberté à quoi que ce soit s'il ne donne pas son plein consentement. Je dois donc être particulièrement prudent : pour gagner la confiance et l'assurance d'un cheval, il ne faut jamais le faire douter..."

Sur le sens de l'humour du cheval
"Le cheval possède certainement quelque chose qui se rapproche de l'humour- ou plutôt d'une certaine espièglerie, une capacité à tourner une situation en dérision, à saisir une occasion pour s'amuser".

Le cheval comme un individu
"On peut aspirer au même objectif avec tous les chevaux- mais il faut être prêt à y arriver par des chemins différents, ne jamais partir du principe qu'on peut employer la même technique d'un cheval à l'autre".

L'importance de la concentration
"J'observe toujours le cheval avec chaque fibre de mon être: je ne me contente pas de le capter avec mes sens-la vue, l'ouïe, l'odorat- je me concentre pour essayer de lui communiquer mes pensées et d'écouter les siennes. Je me concentre tellement que cela exclut toute autre pensée".

Plus je me plonge dans leur livre et plus je trouve des phrases que j'ai envie de vous faire partager. Il y a même un paragraphe intitulé "Que nous dit-il?" Frédéric raconte comment il faut être capable de "lire" un cheval et de décoder ses réactions suffisamment rapidement pour pouvoir ajuster nos propres réactions.

Un livre qui colle bien avec cette valse sentimentale.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire