Translate

Mes chevaux

 Mistria du Lavillon

est l'amour cheval de ma vie! 100% selle français, elle est la fille d'Elf d'or et de Quineline par In Chalaa. Elle a treize ans et ... elle m'a fait beaucoup réfléchir! C'est une jument très près du sang et parfaitement sûre d'elle. Elle n'a peur de rien ni de personne. Les abords devant les obstacles, les chiens, les piétons, les voitures, les barrières à ouvrir... elle gère! Je peux faire toute une balade sans toucher aux rênes, il ne nous arrivera rien. Par contre, elle déteste les contraintes. Il faut l'amener à faire, lui donner envie, biaiser parfois! "Tout se passera bien si tu ne laisses personne la monter" m'avait dit Alexandre Gros, cavalier et pédagogue. Et... il avait raison!
Je me sens si proche de Mistria que je sais si elle est en forme, ce qu'elle a envie de faire, et même à quoi elle songe! C'est une sportive qui a besoin de se défouler, trotter en allongeant l'allure. Elle aime découvrir des chemins dans la forêt et de nouvelles pistes de CSO.


Malika 

était la jument de ma fille Elodie. Elle nous a quitté cette année. Elle avait le même âge que Mistria et a vécu à la maison, à nos côtés, pendant six ans.  J'ai encore du mal à en parler... Je lui ai consacrée un chapitre dans "Ce que les chevaux ont à nous dire".
"Malika, la noire est petite, tout en muscle, bourrée de sang et extravertie. Elle est la fille de Concorde et de Bruyère d’Armont par Narcos II. On la croit indolente, paresseuse même, uniquement intéressée par l’herbe et, en un quart de seconde, elle se métamorphose. L’encolure relevée, elle fait sa belle et se met au passage, en ronflant. Elle en oublie qu’elle a un cavalier sur le dos ! ...
Elle est surtout attentive au moindre bruit, à l’affût d’un mouvement dans les arbres, d’un chien qui passe, d’un oiseau qui s’envole. Elle tourne la tête et se fige, comme si elle voulait analyser le moindre indice. Parfois même, elle sursaute.  Elodie la traite de « concierge ». Dans un troupeau sauvage, elle aurait sans doute le rôle de guetteur. C’est elle qui préviendrait les autres en cas de menace. Au pré, Mistria peut dormir tranquille, Malika veille !"




 Lire aussi ce post





















Papete de Kreisker

Papete photographiée par Mathilde Bisson

est arrivée dans notre vie comme un cadeau. Sonnés par le départ de Malika, nous ne songions pas à reprendre un cheval, au moins pour le moment. Ma fille Elodie vit à 500 kilomètres et Pierre, mon mari monte très peu. Une amie nous l'a donnée et tout s'est enchaîné très vite. Pierre a trouvé en Papete une compagne énergique, sportive et guerrière. Il s'est mis à monter tous les jours et à la travailler en liberté dans le rond de longe. A dix ans, Papete est pleine de bonne volonté et se connecte immédiatement avec lui. Elle est la fille de C Indoctro (holstein) et de Stella de Kreisker (selle français) par Moon Mountain (pur-sang). Nous la travaillons gentiment sur le plat en recherchant le relâchement avant de la faire sauter.

Lire aussi le post sur Papete





Helton


était le poney d'Elodie, son Loulou. Il est maintenant à la retraite chez mon ami Frédéric Lossignol dans le nord, après avoir fait les délices d'une petite fille de dix ans. Très intelligent, il a enfin réussi à prendre la tête de son troupeau. C'était son rêve! Quand on l'avait à la maison, il était très drôle, toujours en train de chercher à faire une bêtise. Curieux, il guettait la bonne occasion! Il savait très bien sortir de son box et allait même jusqu'à libérer ses compagnons. On retrouvait tout le monde en pleine nuit dans la grange à foin! Au travail, tout dépendait de son humeur. Il pouvait jouer les poneys modèles ou les têtes de mule... Pour Elodie (et pour une carotte), il se mettait à genou. Il a aujourd'hui une vingtaine d'années et l'oeil toujours aussi coquin.


2 commentaires :

  1. Bonjour, Juste pour vous dire que dans mon club on a un cheval "de Kreisker" peut être un frère!

    RépondreSupprimer