Translate

vendredi 6 novembre 2020

Laissez les chevaux vous sentir





Avant de lui sauter à l'encolure, laissons-le analyser notre odeur. Il va y trouver un tas d'informations très utiles surtout s'il ne nous connait pas. On peut même lui souffler dans les narines.  Il saura dans quel état d'esprit on est, quelles sont nos intentions... 

L'odorat est un moyen de reconnaissance et de communication important. 

Un cheval peut reconnaître une odeur apportée par le vent. Il est capable de percevoir le stress d’un congénère. S’il a soif, il sait percevoir l’odeur de l’eau à plusieurs kilomètres. Poulain déjà, il a appris à reconnaître sa maman grâce à son odeur. Dès la naissance, la jument encore couchée lèche la tête de son poulain. Elle le reconnaît. C’est le premier contact « naseaux à naseaux ». Maintenant, elle est capable de le distinguer des autres poulains même en pleine obscurité grâce à son odeur.  

Quand deux chevaux se rencontrent pour la première fois, ils se reniflent. Chacun se renseigne sur les dispositions dans lesquels se trouve son compagnon. Lorsqu'ils se connaissent et s'apprécient, ils se reniflent en poussant des petits ronflements de satisfaction. 


Aucun commentaire :

Publier un commentaire