Translate

lundi 14 septembre 2020

Mes juments montent dans le van


Papete et Diana partent en concours. Pas de précipitation, zéro stress. C'est la routine. Papete vient jusqu'au van sans longe. Elle monterait bien la première mais elle attend son tour. Diana la première! Elle attend et, au signal de Pierre, elle monte. 
Nous ne les attachons surtout pas. Elles sont plus à l'aise pour s'équilibrer en cas de secousses. En plus, elles risquent moins de se pendre en cas d'accident. Nous avons également retiré la séparation et l'avons remplacée par un filet de trapéziste. Elles peuvent se toucher, se sentir mais pas s'embêter. Bref, elles supportent tellement bien ces voyages en van que lorsque la distance est courte, elles ne crottent même pas. Elles mangent leur foin et arrivent sur le lieu du concours en pleine forme.


 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire