Translate

lundi 27 avril 2020

Renaud Subra, l'homme du calme

Les chevaux ne demandent qu'à s'en remettre au calme

Spécialiste du travail à pied et du comportement, Renaud Subra s’occupe de chevaux difficiles et accompagne les couples cheval-cavalier dans leur vie commune. Son but : les amener vers plus de souplesse, de légèreté et de performances sportives. Portrait dans Cheval Pratique de Mai.

« Cela prendra cinq minutes ou une heure mais elle montera dans le van sans stress. Embarquer ne sera plus jamais un problème pour elle ». C’est avec cette promesse que j’ai rencontré Renaud Subra pour la première fois. Diana ne voulait pas embarquer et se défendait violemment. Pourtant, j’en ai embarqué des chevaux et pas que des faciles ! Avec ma jument de cinq ans, j’ai tout essayé : le travail à pied, la nourriture, les longes, la copine de pré… tout sauf le balai, les cris, les coups. Je voulais que les voyages ne soient pas synonymes de stress. Des voyages confortables et relaxants pour ma princesse !
Ne pas brusquer, prendre son temps c'est en gagner ensuite.

Renaud Subra est arrivé aux écuries avec un licol éthologique pour tout matériel. Pas de badine, pas même des rondelles de carottes. La technique employée ? L’approche-retrait. « Je m’approche du van avec elle, je lui laisse sentir le pont puis je la fais reculer. Et je recommence. A un moment, elle va avoir envie de monter par curiosité ». Pendant une heure, Renaud Subra avance, recule, tout en contrant gentiment mais fermement les parades de la jument qui fait tout pour éviter ce foutu van qui lui inspire une réelle répulsion. Une heure, c’est long. Surtout quand il ne se passe rien ! Mais Renaud est patient ! Veut-il de l’aide ? « Non ! Elle va monter ! Ce qui m’intéresse, ce n’est pas qu’elle embarque, c’est qu’elle le fasse sans stress et ne cherche pas à ressortir aussi vite. Une fois que ce sera ancré, elle montera et descendra sans la moindre appréhension ».

Pour lire la suite, achetez Cheval Pratique en vente sur Internet en raison du confinement.
C'est le moment de soutenir la presse et de vous abonner

Aucun commentaire :

Publier un commentaire