Translate

dimanche 14 octobre 2018

Ethologie : Laissez le cheval vous sentir


L'odorat a un rôle très important chez le cheval
Le cheval sent et analyse qui est en face de lui. Avant même de le toucher, laissons-le prendre notre carte d’identité olfactive. 
Comme tous les herbivores, le cheval est néophobe. Il n’aime pas ce qui est nouveau et qui l’inquiète. Face à un élément nouveau, il s’en tient à sa stratégie de base : se mettre à distance, analyser les odeurs, observer et, éventuellement, attendre d’autres informations. S’il ne sent pas de danger, il diminue la distance et s’approche. 
Il faut donc laisser au cheval le temps d’évaluer le danger potentiel sans le bloquer ni courir derrière lui. Au box, il n’a pas la possibilité de prendre de distance. L’intrusion d’un élément nouveau peut devenir un stress. Il a encore plus besoin de ce temps pour sentir et observer cet humain ? Lui est-il familier ou non ? A-t-il une intention bienveillante à son égard ?  Particulièrement développé, son odorat le renseigne. Pourquoi l’en priver ? Prenez  donc contact en lui donnant votre dos de main à respirer puis en vous rapprochant en soufflant légèrement vers ses narines.
L'odorat, un moyen de reconnaissance et de communication

Pour en savoir plus, lisez mon dernier article "Un flair extralucide" dans Cheval Pratique n°343-



Aucun commentaire :

Publier un commentaire