Translate

mardi 10 avril 2018

CSO : quand mettre son cheval à la retraite?



18 ans et une pêche d'enfer!
Mistria a dix-huit ans. Des poils blancs apparaissent sur son poitrail, ses traits se creusent un peu, elle dort beaucoup mais elle est toujours enjouée. Elle n'a plus envie de tourner en rond dans la carrière, la gymnastique l'ennuie mais elle se montre curieuse et alerte en balade. Elle ne tire plus mais va sur les barres en se faisant plaisir (c'est ce que je ressens). Ses allures sont régulières. Elle est en avant, charmante, joyeuse. Pourtant, je n'arrête pas de me poser des questions. J'ai tellement peur de faire le saut de trop. Impensable de l'envoyer entamer sa nouvelle vie au pré, blessée ou amoindrie. J'ai envie qu'elle attaque sa retraite en pleine forme.

Avec l'âge, l'échauffement se rallonge.
Bien-sûr, je ne participe qu'à de petites épreuves (105), de façon raisonnable (deux par mois en moyenne, quatre au plus) mais les sauts s'enchaînent avec des impacts à la réception. En début de saison, elle a toussé. Le vétérinaire lui a prescrit un traitement et je l'ai désengagée. Mais quand nous sommes revenus aux écuries avec le van transportant sa compagne Papete, elle a galopé dans son pré comme un poulain. J'avais l'impression qu'elle regrettait de ne pas être venue. Vous me direz, c'est de l'anthropomorphisme. Je répondrai : non c'est de l'empathie. J'essaye de me mettre à la place d'un cheval de sport qui n'est pas sauvage mais conditionné à un type de vie avec sorties, concours, soins, paddock tous les jours...
Alors je guette. Je guette le moment où elle me dira Stop. Pour ne pas le rater, j'ai décidé de monter sans aucun moyen de coercition, ni cravache ni éperons. Le jour où elle refusera un obstacle, si je l'ai bien pilotée, je l'écouterai.
Et vous? Quelle expérience avez-vous de la mise en retraite de votre cheval? Merci de partager votre point de vue en commentaire sur le blog.
Ce week-end encore, elle m'a tout donné!

Aucun commentaire :

Publier un commentaire