Translate

samedi 21 janvier 2017

Des nouvelles de Claire Veillères

Un pur moment de plaisir
Ce livre est un bijou. Couverture adorable, rabats classe, papier de qualité, facilité de lecture... tout a été pensé pour faire de "Une poule rousse et autres nouvelles" de Claire Veillères un bel objet, un cadeau raffiné.

Sur les cinq nouvelles, deux sont consacrées aux chevaux. Claire Veillères y dépeint des moments d'ivresse à cheval. "La jument lui répondait par un saut fulgurant, un immense éclat de rire chevalin. C'était à elle, mais aussi à lui que Joubert rendait la bride. La jument complice l'en remerciait d'une série d'entrechats périlleux..."
Elle s'interroge sur le sens de l'équitation. "Ce n'était plus son cheval mais un être surprenant et mystérieux, libre aussi, d'une façon inattendue. Il ne s'agissait pas d'une liberté matérielle mais d'une liberté intérieure, d'une autonomie et d'une singularité absolues. Antoine sentait l'animal habité d'une vie qu'il ne comprenait pas mais qu'il réduisait à la sienne par un tour de passe-passe dont il avait parfois un peu honte"...

Une écriture fluide, élégante et sensuelle qui m'a envoûtée.

Cavalière, Claire Veillères a obtenu le prix Prométhée en 2010 pour un premier recueil de nouvelles, le prix Pégase en 2012 pour "La Capture", elle est l'auteur d'un livre consacré à "Jean-Louis Sauvat l'artiste cavalier". Elle était l'invitée de Monchevalmedit sur Radio Cap Ferret consacré aux derniers chevaux sauvages du Bassin d'Arcachon.

Saluons au passage la petite maison des éditions du Contrefort qui prend, enfin, le pari de publier des nouvelles.  Oui, des nouvelles! De vraies histoires mais courtes et dont chaque mot est choisi avec le plus grand soin. A se demander pourquoi les français boudent ce genre adoré des anglo-saxons ou des japonais et dont pourtant ils ont de magnifiques représentants (Colette, Maupassant...)

Aucun commentaire :

Publier un commentaire