Translate

dimanche 31 juillet 2016

Crin Blanc, le meilleur guide pour découvrir la Camargue

Sorti en 1953, "Crin-Blanc"a fasciné des générations de cavaliers. Sauvage et libre, le petit étalon blanc a bercé nos rêves d'enfant. Immortel, il incarne la liberté, la nature sauvage. Il est le compagnon idéal et préfigure le "cheval-ami".  "Crin-Blanc est libre. Il ne transporte Folco que parce qu'il le veut bien, écrit Sylvie Brunel, géographe,  cavalière passionnée qui consacre un livre à "Crin-Blanc" (co-signé par Florian Colomb de Daunant et édité par Actes Sud). Quand les gardians veulent leur imposer leur loi, tous deux préfèrent se volatiliser dans les flots plutôt que de renoncer à leurs rêves" poursuit Sylvie Brunel qui reconnaît que le film a fait naître en elle "cet amour des chevaux qui change à jamais une vie".

 Si vous avez la chance de passer vos vacances en Camargue,  regardez quelques images du film et prenez ce livre pour guide. lllustré de superbes photos en noir et blanc, joliment mis en page, il nous plonge dans la culture d'un peuple équestre qui savoure son privilège de vivre avec les chevaux. "Ici, l'amour des chevaux et des taureaux est décliné de façon impérieuse et passionnée, écrit Sylvie Brunel. La codification très précise de la chevalerie gardiane exige un matériel équestre spécifique, lourde selle au siège très enveloppant, héritière de la selle d'armes française, étriers cages presque identiques à ceux des écuyers de la cour du Roi-soleil, et puis ce trident que la Nation gardienne n'autorise pas les femmes à porter".


Crin-Blanc a bercé plusieurs générations d'enfant
Le cheval de Camargue a conquis ses lettres de noblesse. Rustique, docile et maniable, il est le parfait compagnon des cavaliers de loisir."Volontaire, il se dévoue jusqu'au bout de ses forces à celui qui sait le respecter" dit Sylvie Brunel.

Amoureuse de la Camargue, hôte envoûtée du mas de Cacharel (là où a été tourné le film) , Sylvie Brunel s'inquiète de l'avenir de cette région d'étangs et de tamaris roses.  Patiemment repoussés par les hommes pendant des décennies, le sel et la mer gagnent du terrain. Le changement climatique provoque une élévation de la Méditerranée. De plus, de nombreux éleveurs, saliniers et agriculteurs doivent renoncer à leurs territoires.

Un film sorti en 1953
 "Que vont devenir les chevaux si les terres ne sont plus déssalinisées par les riziculteurs? " s'interroge Sylvie Brunel. Deviendront-ils, à l'instar des gitans, des vestiges indispensables au folklore mais indésirables?

Lien vers la présentation du livre par l'éditeur Actes Sud

Lien pour voir quelques images de "Crin-Blanc"

PS: le mas Cacharel où a été tourné le film est devenu un hôtel plein de charme, situé dans une réserve naturelle aux Saintes-Marie-de-la-Mer

Aucun commentaire :

Publier un commentaire