Translate

jeudi 25 février 2016

Valérie Guignabodet, hommage à une réalisatrice cavalière passionnée

Femme de cheval, Valérie Guignabodet 
La réalisatrice de "Danse avec lui" joué par Mathilde Seigner, Sami Frey, Jean François Pignon est décédée d'une crise cardiaque à l'âge de quarante huit ans. C'était une cavalière passionnée que j'avais eu l'occasion de rencontrer sur le tournage du film, puis plus tard dans les écuries de Bernard Sachsé. Elle était tombée sous le charme de Qualitativo, la vedette cheval du film. Elle l'avait acheté à la fin du tournage pour lui offrir une belle vie de cheval.

Voilà quelques extraits des interviews qu'elle m'avait accordée

Sur le tournage de "Danse avec lui",
Un très beau film sorti en 2007
 « J’adore les chevaux mais je montais dans des clubs qui ne pensaient qu’au C.S.O et j’ai été dégoûtée. Je cherchais autre chose. J’ai arrêté l’équitation pendant trois ans jusqu’au jour où, au salon du cheval, j’ai vu Bernard Sachsé (paraplégique) monter le cheval de Magali Delgado au pied levé. C’était extraordinaire. Je suis aussitôt venue le voir, ici, dans le Vexin. Je suis tombée sur des gens hors du commun. J’ai remonté à cheval à la recherche de cette légèreté légendaire décrite par de grands écuyers. Trois mois plus tard, j’ai acheté un cheval, puis une maison. Et maintenant, je tourne ce film qui est un hommage aux chevaux. »

Valérie Guignabodet a écrit l’histoire d’une cavalière jouée par Mathilde Seigner qui saute toujours plus vite, toujours plus haut, jusqu’au point de rupture, la chute et la mort de son cheval, la trahison et la mort de son mari. La jeune femme va alors rencontrer un homme qui n’a jamais gagné de compétition mais qui fait danser les chevaux comme personne, dans la douceur et l’harmonie, dans une compréhension mutuelle, une intelligence équestre délicate et profonde. Avec lui, elle va transcender sa peur, se remettre en selle, découvrir un autre rapport aux chevaux, aux hommes… Grâce aux chevaux, elle va se reconstruire. « Tous les cavaliers savent combien les chevaux peuvent nous apporter, nous changer, nous aider… » poursuit la réalisatrice.
 Amoureuse des chevaux, Valérie Guignabodet a toujours rêvé de faire un grand film d’amour et d’action sur eux. « J’avais envie de rester proche de la réalité. C’est pourquoi j’ai fait appel à Jean François Pignon à la fois comme homme de cheval et comme acteur ».

Sur son cheval 
Mathilde Seigner, son actrice fétiche et Qualitativo

Dans "Danse avec lui", Qualitativo crève l'écran. Il est parfait dans le rôle du cheval fou, stressé, toujours prêt à exploser. "Il était dressé pour la haute école mais il n'avait aucune confiance en l'homme, raconte Valérie Guignabodet. Il ignorait totalement qu'un humain pouvait être un ami. Il en avait une peur bleue".  Avec l'aide de Jean-François Pignon, la réalisatrice a patiemment gagné sa confiance. Paradoxalement, le beau lusitanien a vécu son plus gros stress lors de la scène du lâcher des chevaux dans le pré. "Quand on l'a libéré, il a eu une expression de stupéfaction. Comme s'il avait peur que cette soudaine liberté soit un piège; En fait, il n'avait certainement jamais été mis au pré de sa vie. J'ai arraché une touffe d'herbe et je la lui ai donnée à la main pour qu'il comprenne qu'il avait le droit de brouter. Autant de bonheur, autant d'herbe fraîche... C'était beaucoup de stress pour lui".
La possibilité d'être un cheval
Tombée sous le charme, la réalisatrice a acheté Qualitativo et lui a fait connaître le plaisir d'un travail en légèreté, les délices du paddock ou d'une simple balade en main. Elle lui a fait le plus beau cadeau du monde : la possibilité enfin d'être un cheval.


Lien pour lire l'article du Point et voir la bande annonce de "Danse avec lui".

Lien pour voir un extrait de "La leçon indispensable", série réalisée par Valérie Guignabodet pour Equidia Life.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire