Translate

mardi 22 décembre 2015

Conte à lire aux enfants : La tournée du Père Noël

  A l'approche de Noël, les poneys rêvent d'accomplir quelque chose d’extraordinaire.
-       Cela n’arrive qu’une fois par an ! dit Jélinotte, la jolie jument blanche.
-       On pourrait se déguiser, propose Hugo, le grand poney pie.
-       Et si on veillait pour voir le père Noël? suggère Dagobert, le grand costaud à la crinière rasée.
-       Non, ce n’est pas drôle ! A chaque fois on s’endort ! répond Hugo.
-       Moi, je sais ce qu’on va faire ! annonce Helton.

Le petit poney bai attend que ses trois amis se tournent vers lui et soient bien attentifs pour poursuivre :
-       On va aider le Père Noël à distribuer les jouets !
-       Mais, on ne le connaît pas, réplique Dagobert.
-       Il suffit d’aller jusqu'au rond de sorcière dans la prairie et de demander à la sorcière bleue, rétorque Helton.

Aussitôt dit. Aussitôt fait. Les quatre poneys se dirigent en trottinant au fond du pré, là où les champignons  forment un cercle. La sorcière bleue apparaît aussitôt. Son chapeau pointu, ses grosses lunettes rondes, sa vieille robe rapiécée, ses godillots usés, son balai et même son corbeau…  tout est bleu. Dagobert prend la parole :
-       Bonjour, sorcière bleue. Veux- tu réaliser notre vœu ? Nous souhaitons donner un coup de main au Père Noël.

La sorcière bleue se met alors à danser à l’intérieur du rond de champignons. Elle cabriole en chantant : « Galopez, les poneys. Galopez au pays du Père Noël ».

Et hop! Voilà les quatre poneys qui se retrouvent dans un pays nordique. Heureusement, la sorcière les a équipés de couvertures bien chaudes et de bonnets assortis. La neige tombe à gros flocons sur une petite maison rouge cachée au milieu des sapins. C’est la maison du Père Noël. A l’intérieur, règne un grand désordre. Des piles et des piles de cadeaux attendent leurs étiquettes. Le Père Noël s’affaire en sifflotant. Soudain, il remarque les quatre poneys qui regardent par la fenêtre.
-       Entrez, entrez, les amis. Vous tombez bien, je suis débordé. Venez me donner un coup de main !
Le Père Noël pose sur chaque poney, deux gros paniers remplis de jouets.
-       Ce sera moins lourd pour mes rennes ! Suivez-moi, maintenant.
Ebahis, les quatre poneys n’osent pas parler de peur de rompre le charme. Ils suivent le
Père Noël jusqu’à l’étable des rennes. Avec leurs clochettes et leurs harnais rouges, ils sont magnifiques.
Jélinotte se décide enfin à parler :
-       Bonjour les amis. Comme vous êtes beaux !
-       Bonjour les poneys, répondent les rennes avec une drôle de voix rauque. Vous venez avec nous ?
-       Oui, on va vous aider à distribuer les cadeaux.
-       Chic ! répond le chef des rennes. Nous avons tant de cadeaux à donner. Votre aide sera précieuse !

Un large sourire soulève la barbe blanche du Père Noël. Il ferme son grand manteau rouge, se fait une place parmi tous les paquets, puis donne le signal du départ. C’est parti ! Les rennes galopent à toute allure. On dirait qu’ils volent sur la neige ! Les poneys les suivent sans même faire de glissades. C’est bizarre. Ils semblent avoir l’habitude de galoper sur la neige.

La distribution commence. Le Père Noël ne se trompe jamais. Parmi les milliers de cadeaux qu’il apporte, il trouve toujours celui qu’attend chaque enfant. Pendant qu’il descend dans les cheminées, les rennes et les poneys font plus ample connaissance. Puis, ils repartent de plus belle faisant des dizaines de milliers de kilomètres.
-       Vous voilà arrivés chez vous, dit le Père Noël.
-       Oh ! déjà ! regrette Helton.
-       Rentrez vite dans vos boxes avant que l’on s’inquiète. Et, merci les amis !

Les poneys auraient aimé continuer. A regret, ils regagnent leurs boxes. Mais, une bonne surprise les attend. Leur mangeoire est remplie de carottes !


Lien pour retrouver Fanny Ruelle, ses dessins si justes et tellement drôles, son blog, ses livres.

 NB: elle est la dessinatrice de mes boîtes de jeu pour passer les Galops. 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire