Translate

mercredi 6 mai 2015

10 résolutions pour devenir un homme ou une femme de cheval

Exprimer sa reconnaissance à son cheval en désanglant par exemple à la fin de séance























    1. Eteindre son portable. Non, le cheval n'est pas une chaise de bureau et téléphoner ne va pas faire avancer son entraînement! Comment demander à son partenaire d'être, soudain, 100% à son écoute, alors que l'on est soi-même ailleurs depuis le début de la séance? 
    2. Contrôler son bas de jambe. Cela parait idiot mais de nombreux cavaliers rythment l'allure de leur cheval à coups d'éperons sans en avoir conscience. Leur cheval finit par être blasé et ne plus y prêter attention. Des traces sur les flancs ou une usure anormale du poil montrent qu'il en a l'habitude. Bien évidemment, l'éperon automatique ne le met pas en avant. Au contraire, il le désensibilise. Il faudra donc "piquer" plus fort pour avoir un effet.
    3. Laisser ses rênes allemandes à la sellerie. Certains cavaliers croient gagner du temps sans se rendre compte des raideurs et des contractions qu'elles entraînent. Le cheval s'habitue à une attitude un peu "plaquée" et l'on s'étonne qu'il ne se déploie plus à l'obstacle ou sur le plat. 
    4. Travailler en prêtant attention au ressenti de son cheval et en lui accordant des récréations, rênes longues, quand c'est nécessaire. 
    5. Desserrer sa muserolle et son nose band. Inutile de lui "clouer le bec" et de l'empêcher de s'exprimer. Mieux vaut chercher à comprendre ce qu'il veut nous dire. 
    6. Pour détendre son cheval en liberté dans un rond de longe, passer par la case pas, puis trot et ne demander le galop que si l'on maîtrise les transitions à la voix.  "Dégazer" son cheval en le faisant galoper à fond dans le rond de longe sans l'avoir échauffé préalablement, c'est risquer un accident et provoquer du stress. Le calme, c'est le préalable!  
    7. Se poser des questions plutôt que de s'énerver sur son cheval parce qu'il n'a pas bien compris nos demandes. A-t-on été suffisamment clair? Le cheval est-il bien préparé à l'exercice? 
    8. Montrer sa bonne humeur. Un sourire, ce sont les mâchoires qui se détendent, un corps qui se délie et de la gaieté qui se transmet au cheval. Avoir le visage fermé pendant toute la séance pour se concentrer,  c'est oublier que le cheval ressent nos émotions. 
    9. Oublier son paquet de cigarettes. Inconcevable de fumer en selle, question de respect.  Dans les écuries, c'est totalement exclu, même une seule fois, même une petite taffe! Un incendie ne met que quelques minutes à tout ravager et les chevaux resteront prisonniers dans leur boxes.
    10. Dire merci à son cheval. Un encouragement, une friandise, une caresse, quelques minutes pour brouter... cela change tout! 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire