Translate

mardi 8 juillet 2014

Les coulisses du spectacle de Jean-François Pignon au Paris Eiffel Jumping

Petit grooming entre amis juste avant d'entrer en scène
Ce qui frappe chez Jean-François Pignon, c'est son calme. Les applaudissements tonitruants qui saluent la victoire du français Kevin Staut dans l'épreuve du Global Champions Tour pourraient inquiéter les poulains, son spectacle  prend du retard, les assistants prévus pour tenir les chevaux restent invisibles, les promeneurs se bousculent pour se faire  photographier, les mamans rasent les chevaux avec leurs poussettes...  pas de quoi inquiéter Jean-François Pignon.  Rien ne peut troubler l'artiste!
Voir aussi mon post sur sa traversée de Paris avec les chevaux en liberté
L'artiste se concentre auprès de ses chevaux

Le pansage permet de vérifier si la jument est bien connectée à lui
Jean-François Pignon va travailler son étalon (avec le licol) aux côtés des juments



Sans cesse, il les couve des yeux

Il ne lève jamais la voix. Son regard suffit. 

L'étalon Tiego s'en remet totalement à lui.

Chacun sait où est sa place.

Pour les poulains Chaussette et Sisko, c'est une première.


Les chevaux se laissent photographier patiemment!

Séquence concentration la tête baissée pour l'homme et le cheval.

L'échauffement ressemble à un ballet bien réglé

Un cheval fait son numéro pendant que les autres attendent leur tour.

Gérer les poulains est un vrai challenge! 

Sisko, poulain de la balle connaît déjà son rôle.

Pendant l'entracte, la pouliche de deux ans veut téter, elle aussi!

En liberté sur la grande piste, l'entier commence par se rouler

Le spectacle peut commencer...

Lien pour aller sur le site de Jean-François Pignon.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire