Translate

mercredi 14 mai 2014

Sylvie Brunel : sa randonnée conduit au paradis

Faire une randonnée à cheval dans l'ouest américain, cela peut être un rêve, un cauchemar ou ... "Un escalier vers le paradis". Dans son dernier livre, Sylvie Brunel met en scène sept femmes et trois hommes confrontés à des épreuves inattendues au coeur du pays des Mormons. Ils ont chacun leurs habitudes, leur conception du cheval, leurs problèmes, leurs faiblesses...  Tous sont venus chercher quelque chose dans les montagnes sauvages de l'ouest américain.
Avec réalisme, cynisme et humour, l'auteur raconte les aléas d'une randonnée à la dure et le cheminement de chaque cavalier. Le cow-boy bourru, les morsures de scorpions, la hantise des serpents à sonnette, les tentes qui ne ferment pas, les sempiternelles chips à midi, la promiscuité imposée, l'attaque nocturne du campement par des "locaux" avinés, les routes désespérément rectilignes, les rodéos pathétiques, mais aussi la splendeur des paysages, le chaleureux acceuil des Mormons, l'extrême disponibilité des chevaux... on a l'impression d'y être!
Sylvie Brunel devant Le Grand Canyon avec Blondie
Normal, Sylvie Brunel s'est inspiré de sa propre expérience. "J'ai fait cette randonnée avec "Cheval d'Aventure" en 2010. (La randonnée existe toujours sous le nom de "La chevauchée fantastique"). La chronologie, les détails sont justes. Quant aux personnages, je les ai croisés au cours de mes randonnées à cheval à travers le monde". Sylvie Brunel raconte également sa propre histoire, celle d'une femme délaissée après 30 ans de mariage et qui doit se reconstruire. "A cheval dans un milieu sauvage, on se retrouve face à nous-même, au coeur de notre vérité. C'est une expérience très forte sur le plan psychique. Un cheminement intérieur dont l'on ressort transformé".
Passionnée par les chevaux, Sylvie Brunel en possède une douzaine dans la Drôme dont elle s'occupe elle-même avec l'aide de ses filles. Elle est également professeur de géographie à la Sorbonne et a reçu le prix Pégase pour son roman "Cavalcades et dérobades".

Sylvie Brunel a emprunté son titre à une chanson de Led Zeppelin "Stairway to Heaven". "There's still time to change the road you're on" (Il est toujours temps de changer de route...) Son roman a la même construction et le même rythme que la chanson.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire