Translate

lundi 19 mai 2014

Ambiance concours à Barbaste

Bien installés dans les boxes loués pour l'occasion
La nourriture, les seaux, les brosses, les tapis, les couvertures, les protections, la selle, le filet, la fourche... c'est fou le matériel qu'il faut avoir pour aller en concours! Certains ajoutent rideaux, moustiquaires, porte-selle... Un vrai déménagement. Les chevaux trouvent ainsi leur confort et un environnement familier. Ils le méritent car ils vont enchaîner deux ou trois parcours.
De vrais athlètes qu'il faut entraîner, comprendre et préserver. Trop sollicités, ils ne tiennent pas longtemps et alternent tendinites, boiteries, mal au dos... Mal compris, ils cumulent dérobades, désobéissances, mauvaises performances. Trop bien réglés, ils ne supportent plus la moindre défaillance de leur cavalier. J'ai d'ailleurs entendu une réflexion très intéressante d'un cavalier pro au bord du paddock. "Un cheval c'est comme une Formule 1. Plus elle est puissante et réglée au millimètre et plus tu as des chances de sortir de la route. Il faut parvenir à en faire ni trop ni pas assez. Avec une bonne 2 CV, tu ne sors jamais de la route! Je réussis mieux depuis que j'ai baissé mes réglages d'un cran et que je laisse un peu plus d'autonomie à mon cheval".
Une belle piste entourée d'arbres, que demander de plus?


Beaucoup d'animation

Les chiens sont forcément de concours!

Box avec mousticaire s'il vous plait


La distribution de nourriture est toujours très attendue


Faire brouter son cheval après l'épreuve, c'est indispensable!

L'adrénaline d'enchaîner des sauts

La petite minute de trac avant d'entrer en piste

Retour au box pour le réconfort

Les chevaux de concours restent des animaux grégaires et joueurs
Lien pour connaitre le programme des concours organisé par le pôle hippique Lou Chibaou à Barbaste dans le Lot et Garonne.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire