Translate

samedi 30 novembre 2013

Ma balade au salon du cheval de Paris Villepintes

Marie Léty et Antoinette Delylle en direct pour Equidia Life
Journée chargée au salon du cheval de Paris Villepintes!  Invitée de Marie Léty, j'ai présenté le magazine "De si belles histoires" et les personnes que j'ai rencontrées pour l'occasion (et aussi pour mon livre "Ce que les chevaux ont à nous dire") :  Pascale Meyer et ses joyeuses écuries libres et "anarchiques", Christophe Werdyn et son cirque équestre ambulant, Françoise et ses 92 printemps qui aime toujours autant "cirer sa selle", Olivier, le cavalier borgne et son cheval borgne lui aussi... Des personnages qui pensent, qui vivent, qui respirent... cheval!


Puis, rencontre avec Christian Ondet, patron du relais du Picotin, un centre de randonnées et de voyages à cheval situé à moins d'une heure de Paris, à Poligny (77). Il m'apprend que le picotin est une mesure qui fait 2,5litres! Un sacré personnage que ce Christian Ondet qui a découvert le cheval à... 42 ans! Avant, il était professeur de latin-grec, coureur cycliste, steward sur Air-France, vendeur de télévision, expert comptable... et j'en passe! Quatre ans après avoir découvert le cheval, il a ouvert ce centre de balades. Depuis, il emmène des cavaliers dans toute la France. Sa femme Nathalie organise également des randonnées au Canada.  Tous deux sont très remontés contre la hausse de la TVA. "C'est la mort de l'équitation populaire. La fin des petites entreprises qui travaillent par passion". Et d'expliquer qu'une randonnée coûte entre 180 à 200 euros par personne et par tranche de 24 heures (tout compris). Comment augmenter ce coût sans perdre les clients?
Christian et Nathalie Ondet en pleine dégustation

 Dans les allées à la recherche d'une boisson fraîche (4,5 euros) et d'un bonnet, je découvre avec horreur que le pompon des bonnets les plus convoités sont en fourrure de marmotte. A boycotter absolument!
Des bonnets en fourrure à fuir

Des chaussures pour tous les sabots...
J'ai franchement préféré la boutique voisine proposant des chaussures pour équidés. On y trouve toutes sortes d'hipposandales pour protéger les pieds nus des chevaux aussi bien pour les chevaux de trait que pour les shetlands. Articulées, moulantes, joggings avec semelle souple et amortissante, noires, bicolores, bleues... il y en a pour tous les sabots. J'ai même vu des chaussons thérapeutiques et d'autres permettant de faire des bains de pied (très utiles en cas d'abcès).



Enfin, je n'ai pas pu résister à l'envie d'aller voir des chevaux.
Mention spéciale pour les petits chevaux islandais.  Ils possèdent cinq allures: le pas, le trot, le galop, le tölt et l'amble. Le tölt est une allure stable à quatre temps. Les postérieurs s'engagent sous le cheval et ramènent plus de poids sur l'arrière-main. Ce qui permet à l'avant-main de se relever.


Le fameux tölt

Bravo à Maëva Delage qui est venue présenter son frison Carlo. Malgré la chaleur qui régnait dans le salon, le magnifique entier du Haras du Loup Pendu a pu montrer toute l'étendue de son talent et notamment ses allongements au trot.


Aucun commentaire :

Publier un commentaire