Translate

mardi 18 juin 2013

Une peluche pour le poulain orphelin

Abandonné par sa mère, Breeze trouve un peu de réconfort auprès d'une grosse peluche. C'est triste mais il arrive que les juments se révèlent être de mauvaises mères et rejettent leur poulain. Les éleveurs sont alors conduits à leur bander les yeux ou leur lever un pied pour les forcer à se laisser approcher par leur petit.
Si vous en avez été témoin, racontez en commentaire.

Claude Beata, vétérinaire comportementaliste parle de l'attachement qui unit les animaux. Vous pouvez écouter en broadcast son intervention Sur France-Inter et lire son livre "Au risque d'aimer" (éditions Odile Jacob)

En résumé:

L'attachement est un mécanisme universel qui relie entre eux les humains, les chiens, les chats, les chevaux, les brebis, les dauphins... Un lien qui peut relier aussi les êtres par delà la frontière des espèces, comme c'est le cas entre un humain et un cheval...

L’attachement se manifeste par des signes caractéristiques : la recherche de proximité avec l’être aimé, le sentiment de manque quand il n’est pas là, le plaisir des retrouvailles (les sauts de joie, les câlins caractéristiques). Cet attachement est d’abord protecteur : il permet au petit de rester collé à proximité de ses parents et ses proches. Mais il sera également la base pour conquérir son autonomie. C’est lorsqu’il a été convenablement sécurisé par un attachement fort à une personne ou un groupe qui sert de « port d’attache», que le petit animal peut s’aventurer parfois hors de son univers protecteur. A l’inverse quand l’attachement est perturbé, le comportement devient pathologique. Il peut se transformer en une souffrance et un mal inguérissable.  

Aucun commentaire :

Publier un commentaire