Translate

mardi 25 juin 2013

Poulains orphelins: tout prévoir pour éviter le pire

Une jument fjord nourrice d'un pur-sang orphelin
La plupart du temps, tout se passe bien. Mais parfois, la mère meurt à la naissance ou rejette son poulain. Pour recueillir ces poulains orphelins, Maryse Agé a créé une nursery (Le Braymonval). Elle les nourrit au biberon, puis les fait adopter par des juments nourrices.

Voilà ses conseils pour tous ceux qui attendent la venue d'un poulain. Il vaut toujours mieux prévoir!

- Avant le poulinnage, préparez un kilo de lait en poudre et un biberon, au cas où. Le lait est en vente chez les vétérinaires. Ne prenez pas du lait pour les veaux qui est trop gras, le lait pour agneaux peut être toléré. Le lait de chèvre est idéal.
- Veillez à ce que le poulain ne se déshydrate pas. Il faut le nourrir toute les 25 minutes.
- Surveillez qu'il n'ait pas froid, quitte à le couvrir pendant les huit premiers jours. Prenez sa température 3 fois par jour. Elle doit être comprise entre 38,2 et 38,7. Un poulain qui n'atteint pas 38 degrés a froid!
-  Le colostrum est vendu par les vétérinaires et se présente sous forme de piqûre ou de poudre.
- Systématiquement, faites faire une prise de sang au poulain. Le vétérinaire pourra décider de lui faire ou non une transfusion.

Pour en savoir plus, allez sur le site de Braymonval


Aucun commentaire :

Publier un commentaire