Translate

jeudi 27 juin 2013

Malika et Mistria quittent la maison des chevaux


3h30 ce matin. Malika et Mistria déménagent. C'est parti pour une dizaine d'heures de camion direction le bassin d'Arcachon. Cela fait 22 ans que je vis avec mes chevaux à la maison.

22 années d'intimité et de joies partagées avec ma fille Elodie et mon mari Pierre.






 La joie d'ouvrir la porte de la cuisine le matin et d'entendre le hennissement- frémissement de Malika qui se réjouit d'avoir son foin.

La joie de me sentir observée par mes deux compagnes quand je fais les boxes. Parfois, je mets le balais exprès à portée de Mistria pour qu'elle s'amuse à l'attraper.

La joie de voir Mistria se tourner vers moi et me regarder longuement essayant de deviner ce que l'on va faire aujourd'hui.

La joie de monter avec Elodie, de partager galopades dans les champs, cours d'obstacles et concours.




La joie de me balader dans la forêt avec Pierre et notre chienne Siska.
La joie de partager cette épopée familiale.
La joie de les voir se rouler dans le rond de longe après une bonne séance.
La joie de les emmener au pré, de les regarder s'éloigner au grand trot ou au galop, de les gâter de carottes et de feuilles de noyer, de leur faire des pansages massages, d'aller courir avec elles...
La joie de sentir leur regard narquois quand je veux leur apprendre à jouer au ballon, d'admirer leur capacité de concentration pour reconnaître des objets...

Avoir ses chevaux à la maison, c'est une aventure merveilleuse!  Je la raconte dans mon dernier livre. 

Et maintenant, Malika et Mistria vont vivre à 5 kilomètres de chez nous, au bord de l'eau, dans l'élevage du littoral à Arès. Une nouvelle aventure... à suivre!


Aucun commentaire :

Publier un commentaire