Translate

lundi 13 mai 2013

Le cheval est un philosophe!

Quand il se regarde dans la glace, un cheval se reconnait, il a conscience de lui même.

Dans "L'animal est-il philosophe?"(Odile Jacob), Yves Christen raconte comment les chimpanzés, les dauphins, les éléphants et les pies observent avec attention dans la glace, une marque qu'on a posé discrètement sur leur visage. Ils la touchent ou l’enlèvent. Ils comprennent qu'il s'agit d'eux mêmes.

J'imagine que les chevaux pourraient également se reconnaitre si on les avait soumis aux mêmes tests.

L'éthologue Danielle Gossin a présenté un stick tout près des oreilles du cheval, sans qu'il puisse le voir autrement que dans le miroir. Sur 30 essais, le cheval a baissé l'oreille sollicitée 28 fois! Les deux non réponses sont dues  à un moment d’inattention du cheval qui se s'est pas regardé.
Le cheval est capable d'apprendre à utiliser les informations que lui fournit l'image inversée qu'il perçoit.

Bref, le cheval a une conscience!  Le physicien Stephen Hawking affirme même que "des animaux non humains possèdent les substrats neuro-anatomiques, neurochimiques et neurophysiologiques nécessaires à la conscience et qu'ils sont capables de comportements intentionnels".


Tous les amoureux des chevaux le savent bien mais... cela fait du bien de l'entendre!

Le livre d'Yves Christen est un peu ardu mais vaut la peine de s'y plonger. Pour lui, les animaux sont porteurs d'une vision du monde. "Je les considère comme philosophes, écrit-il. Ils ne se contentent pas de percevoir passivement leur environnement, ils l'élaborent, ils l'anticipent. Ils donnent un sens aux choses". 


Aucun commentaire :

Publier un commentaire