Translate

mercredi 24 avril 2013

Pierre Durand: Jappeloup rien que pour lui!

Avant, j'étais une fan de Pierre Durand. Je l'ai vu monter Jappeloup en concours et j'ai lu tous ses bouquins. C'est même lui qui m'a fait découvrir la préparation mentale. Bref, j'admirais ce grand champion.
Lou Delage interprète la première cavalière de Jappeloup dans le film
Mais çà, c'était avant qu'il ne traduise en justice les Editions du Moment au motif qu'elles utilisent le nom de Jappeloup et qu'il a déposé sa marque "Jappeloup by Pierre Durand". On ne peut donc plus exploiter le nom du cheval. Pierre Durand a sans doute ses raisons mais je me pose une question. Ai-je le droit d'écrire sur Jappeloup?

Le "crime" est le suivant : profitant de la sortie du film, la toute première cavalière de Jappeloup, Françoise Terrier-Thuault a la prétention de raconter son Jappeloup. Elle trouve que trop d'affabulations courent sur les débuts du cheval. Elle veut juste dire sa vérité sur son Jappeloup. Après tout, elle l'a monté pendant deux ans. Et peut-être qu'elle a fait du bon travail! Qui sait? Vu le caractère du petit cheval noir, une main douce, pas très expérimentée mais pleine d'amour et de bonnes intentions a sans doute réussi à ne pas le gâcher. Cela n'a l'air de rien mais c'est... énorme! Et puis, sans elle, l'éleveur Pierre Delage aurait envoyé le petit cheval noir aux courses. Jappeloup aurait eu un tout autre destin. Pierre Durand ne serait pas devenu champion olympique avec lui.

Le livre n'est pas palpitant mais il interpellera tous ceux qui ont travaillé des jeunes chevaux et qui ont dû, un jour, laisser la main. Pour le futur cavalier, la gloire; Pour celui qui se sent floué, les regrets!

Yves Derai, directeur des Editions du Moment se défend avec vigueur: "Ce livre est un témoignage légitime car Françoise Terrier-Thuault était la cavalière de Jappeloup avant lui et comme elle témoigne sur le cheval, elle ne peut pas l'appeler autrement que Jappeloup".

Franchement, Pierre Durand aurait pu laisser sa part de Jappeloup à cette première cavalière. Une attitude sport pour un champion... et pour ses fans!

Voir mes posts précédents:
La jappeloupmania bat son plein
Jappeloup: toutes les scènes ont été dessinées
Et aussi
Jappeloup patrimoine national!

2 commentaires :

  1. cela sent les histoires de gros sous et les problèmes d'ego malheureusement...

    RépondreSupprimer