Translate

vendredi 29 mars 2013

Mon cheval à la maison

De mon bureau, juste au dessus des box, je peux voir mes juments Mistria et Malika. Elles attendent l'heure d'aller au pré comme tous les jours. Avoir son cheval chez soi, c'est le rêve! Les chevaux deviennent chaque jour plus proches, plus expressifs aussi. Ils font partie de la famille!
Bien-sûr, cela entraîne quelques contraintes. Il faut être disponible tous les jours, aimer le bricolage, dénicher un maréchal, se faire livrer du foin et le stocker, être capable de soigner un bobo, savoir quand appeler le vétérinaire... Financièrement, c'est intéressant. Dans son article "Un cheval à la maison" paru dans le dernier "Randonner à cheval"(n°50) , Philippe Gérard évalue le budget mensuel entre 80 et 200 euros. Quand on connait le prix d'une pension en région parisienne (environ 500 euros),  c'est un argument de poids. Il est vrai que l'on n'évalue pas ses heures de travail, ni ses travaux d'installation! Mais quand on aime, on ne compte pas!

Aucun commentaire :

Publier un commentaire