Translate

vendredi 15 mars 2013

Cavalière de dressage condamnée

L'autrichienne Ulrike Prunthaller a été condamnée par la Fédération Equestre Internationale à 4000 euros d'amende et une suspension de 9 mois pour maltraitance. Son entraîneur Frierich Atschko doit payer une amende de 5 000 euros. La dresseuse est accusée d'avoir usée de chocs électriques, de cailloux sous les muserolles ou encore de pincements d'ongles sur le garrot.

9 mois sans faire de concours, cela me parait bien peu! La FEI devrait être beaucoup plus sévère pour décourager tout mauvais traitement!

Après l'affaire de Totillas, les chevaux qui saignent de la bouche en sortie de piste, ceux qui restent enrênés plusieurs heures voire toute la journée dans leurs boxes, les abus du rollkür, la pitoyable habitude qui consiste à calmer les chevaux trop chauds (ou sous pression) par des médicaments... le monde du dressage devrait faire sa révolution!

Voir aussi  l'article paru dans Cheval-Savoir

Aucun commentaire :

Publier un commentaire