Translate

samedi 19 janvier 2013

Un statut pour le cheval

Quand un cheval se prend pour... un oiseau! Malicieusement, il vient manger les miettes de pain déposées à leur intention. Curieux, il en 
profite pour jeter un petit coup d'oeil dans la cuisine. Pour un peu, il surveillerait la soupe ou engagerait la conversation! C'est un cheval de sport qui saute et va en concours. Oui, mais c'est aussi un cheval de compagnie.

Il fait partie de la famille. Pourtant, il est considéré comme un "bien meuble" sans droits ni devoirs. S'il était traité en tant qu'être vivant et  sensible, il aurait un statut particulier. Un statut qui entrainerait un code de bonne conduite envers lui. Qu'il saute, fasse des pas de côtés, nous emmène en balade ou se contente de nous tenir compagnie, il le mérite bien!

Aucun commentaire :

Publier un commentaire