Translate

mardi 22 janvier 2013

Le dieu cheval

 Ne vous fiez pas à la couverture. La photo est belle mais elle n'exprime pas la joie promise. Ouvrez le livre. En introduction, Jean-Yves Bonnet et Virginie Bauer écrivent: "Mon cheval m'a dit..." Tout de suite, je sens qu'on est sur la même longueur d'ondes.
"Si tu veux me comprendre, il te faut me laisser m'exprimer..."
J'ai vraiment envie de poursuivre et de lire ce que les chevaux ont dit à cet écuyer qui est passé du Cadre Noir au tourisme équestre, de l'endurance au spectacle et qui a créé la Route du sel.

Il voue pour le cheval un véritable culte
"Vouloir devenir homme de cheval équivaut à entrer en religion. On peut même parler de "vocation" pour un jeune cavalier et reconnaître à l'équitation un côté ascétique, voire monastique"
"Bien monter à cheval, c'est bien le servir".
"Le cheval lui permet de sortir de lui-même, d'aller au-delà de soi, vers ce qu'il y a de plus pur...."
Jean-Yves bonnet s'efforce de respecter la personnalité de chaque cheval.
" Être psychologue est très important car ce qui est acquis dans la gentillesse l'est pour toujours".
L'homme de cheval s'exprime à l'aide de son corps et de sa voix.
"Il vient vers son partenaire, les mains largement ouvertes, les paumes tournées vers le ciel, généreuses, capables de flatter et de transmettre. A cheval, il est aussi dans une attitude d'ouverture". 
Jean-Yves Bonnet et sa plume Virginie Bauer nous font partager leur amour des chevaux, leur philosophie. Ils nous donnent envie de monter à cheval car...
"Le cheval donne un sens religieux à nos vies. Il nous éloigne de nos modes de consommation, nous rappelant que l'équitation, l'art de monter à cheval, est une des seules choses au monde qui ne s'achètent pas". 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire